5 séries féministes

Glow

J’ai d’abord eu beaucoup de mal avec cette série à cause de ce côté année 80 que je déteste. Mais, je me suis finalement laissé prendre au jeu très rapidement. On rentre très vite dedans. C’est l’histoire d’une dizaine de femmes qui sont pour la plupart actrices et qui galèrent à trouver des rôles intéressant les rôles de féminins sont finalement que des rôles de potiches.

Par désespoir, elles acceptent de tourner dans un show de combat de catch féminin. Vu comme ça, j’avoue que ça ne donne pas envie, mais essayez de laisser une chance à Glow et vous verrez qu’on y aborde aussi plusieurs thèmes tels que la séparation, l’amitié, la trahison et c’est, au final, une très bonne série.

Alors, ce n’est pas exactement une série féministe, mais je trouve que les femmes y sont bien représentées : on y voit une mère qui n’hésite pas à se séparer de son mari alors qu’elle est sans emploi (et que l’on est dans les années 80), des femmes qui se battent comme des hommes sur un ring de boxe et qui ne se laissent pas dicter leur conduite par les hommes.

Bonding

J’ai d’abord hésité à regarder cette série à cause du côté dominatrice de l’héroïne. J’avais peur que ce ne soit qu’une série pour ados. Mais j’ai été très agréablement surprise !

On y découvre Tiff qui fait dominatrice à ses heures perdues er son meilleur ami Peter, à qui elle demande de devenir son assistant.

Alors évidemment, il y a des images bien crades (forcément…c’est une série qui traite de dominatrice, mais rien d’horrible et aucun plan de la scène d’ensemble). Mais au-delà de ça, j’ai adoré le côté tendre de cette série qui fait vraiment un contraste avec les scènes de dominatrice.

Tiff est en réalité une fille qui utilise son côté de dominatrice pour cacher sa véritable personnalité qui est plutôt tourmentée. On y parle beaucoup de sexisme, de stéréotypes de genre et de l’éducation que l’on a eu de la part de nos parents.

Il y a aussi un côté très sentimental et romantique auquel on ne s’attend pas. Et le point vraiment positif, c’est que le série comporte 8 épisodes d’un quart d’heure. Donc, il ne vous faudra pas un tant fou pour la regarder.

La première saison est sur Netflix !

The Handmaid’s tale

La série phare du moment. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, c’est l’histoire d’une société nommé futuriste nommée GILEAD dans laquelle les femmes ont perdu tous leurs droits. Certaines sont là juste pour procréer, d’autres pour servir et les plus chanceuses sont justes femmes de dirigeants, il s’agit de celles qui ont aidé à mettre en place les nouvelles lois.

De la soumission à la rébellion, on suit les aventures de Jude alias Ofred (car les servantes rouges doivent porter le nom de leur maître) qui tente tant bien que mal de se sortir de cette situation d’esclave. Souvent très violente, on est partagé entre la peur et l’envie de se battre contre Gilead.

Cette série nous met en garde pour ne pas rester sur des acquis qui pourraient un jour disparaître. Et nous fait une démonstration effroyable d’un futur proche que nous ne pouvons pas imaginer aujourd’hui mais qui pourraient pourtant se développer si nous ne restons pas vigilants.

La nouvelle saison ne devrait pas tarder à arriver.

Les demoiselles du téléphone

J’ai trouvé cette série par hasard alors que je traînais sur Netflix.

La série se déroule dans les années 30, dans une société qui gère les appels téléphoniques qui passaient encore par des opératrices.

J’ai vraiment été parfaitement charmée par les décors et les costumes magnifiques de l’époque, ainsi que par l’histoire.

L’histoire est au début bien prenante. On suit les aventures de Alba une magnifique arnaqueuse à laquelle on s’attache énormément. On revient souvent sur sur passé qui l’a forgée aujourd’hui.

Et surtout cette série nous montre à quel point les femmes n’avaient quasiment pas de droits à l’époque. Entre femmes battues, droits sur les enfants ou sur l’argent, groupes de rebelles. On y trouve 4 femmes qui tentent de trouver leur place dans cette société et de défendre leurs droits.

La série compte 3 saisons pour le moment, la dernière ne devraient pas tarder à arriver sur Netflix.

Victoria

Une magnifique série sur les jeunes années de la reine Victoria.

Les costumes et bijoux sont somptueux. Et on y découvre une femme plutôt qu’une reine.

Là où j’ai trouvé que cette série était féministe, c’est qu’on y voit une femme au sommet, à l’époque où les femmes n’avaient aucun droit.

On voit qu’elle a été élevée avec la même éducation que les hommes de l’époque et qu’elle est considérée. Pourtant, la reine Victoria est connue pour s’être souvent plainte de cette qualité de femme difficile à vivre. Pour son époque, elle a refusé l’allaitement en le confiant à des nourrices et il me semble que c’est la première reine à avoir testé un anesthésiant pour un accouchement.

On y découvre une femme forte qui tente de se faire respecter dans ce monde d’hommes. Et ça fait du bien !

Bon visionnage à tous !