Pourquoi il ne faut jamais refuser un câlin à vos enfants

Aujourd’hui, c’est la journée internationale des câlins !! 😊

Eh oui ! Le 21 Janvier est célébré depuis les seventies et est souvent connu sous le nom de Hug Day. Souvent le gens se baladent avec une pancarte où il écrit « câlin gratuit » !

En ce qui nous concerne, on va plutôt parler des câlins que l’on peut offrir à nos enfants dans l’éducation parentale.

Savez vous que 10 secondes de câlins suffisent à faire chuter le taux de cortisol lié au stress ? et 7 minutes de câlins par jour à être heureux ?

Ils diminuent le stress et l’anxiété, font diminuer la pression artérielle, la fatigue, la violence et la diminution de risque des maladies cardiaques.

D’ailleurs, lorsque votre enfant est hors de lui, essayez de lui faire un câlin et vous verrez que vous sentirez instantanément tous deux les effets de la baisse de cortisol.

Les câlins augmentent le taux d’ocytocine lié au bonheur.

Il ne faut jamais refuser un câlin à votre enfant en pensant que cela va le pourrir ou en faire un enfant gâté ou encore parce que vous êtes très en colère contre lui.

Vos câlins ne peuvent en aucun cas faire du tort à vos enfants. Ils ont un besoin profond de protection et de pouvoir compter sur vous en cas de situation de gros stress ou de débordement d’émotions.

Voici en téléchargement nos deux infographies sur les câlins :